Les Keups : les grades de progression au taekwondo

Les Keups: les grades de progression au taekwondo

Comme dans toutes les disciplines sportives, la maîtrise du taekwondo se fait par étapes. Dans cet art martial, les différentes progressions se nomment Keups et elles sont différenciées par les couleurs de ceinture.

taekwondo.jpg

Il en existe 5, c’est-à-dire que les couleurs représentent les grades, du débutant jusqu’au plus élevé. C’est en général le professeur qui délivre les keups à un élève, mais autant il a tout pouvoir pour accorder un grade, autant il peut dégrader quelqu’un en raison d’un manque de sérieux et d’assiduité. Par conséquent, tout dépend surtout du travail et des efforts de l’élève.

Obtenir les keups: comment cela se passe-t-il?

Les keups doivent se mériter en taekwondo. C’est certes un sport mais c’est une discipline qui requiert une rigueur assez stricte et la persévérance est de mise.

keups.jpg

Par exemple, pour devenir ceinture noire, il faut travailler au minimum 4 heures par semaine et cela pendant 3 ans environ. Dans tous les cas, pour arriver au grade de ceinture rouge, autrement dit pour avoir le premier des keups, c’est systématiquement le professeur qui est seul juge. Personne ne peut influer sur ses décisions en la matière. C’est seulement à partir de la ceinture noire et au-delà qu’un élève est obligé de passer devant un jury régional qui va l’évaluer sur la possibilité ou non de le faire monter en grade supérieur.
Que savoir de plus sur les keups ?
Jusqu’à ce qu’un élève accède à la ceinture noire, toutes ses progressions sont divisées en keups. De plus, selon l’âge des élèves, le nombre des keups diffère. De 14 ans à moins, ils sont 15 alors que de 14 ans à plus, ils ne sont que 10. Les passages en grade se font 2 fois par an, pour les enfants  et pour les plus grands.