Le jōdō créé au 17ème utilise un bâton d’un mètre 28 de long

Le jodo créé au 17ème utilise un bâton d’un mètre 28 de long

Une des armes les plus vieilles que les polices japonaises utilisent encore jusqu’à nos jours est le jodo. De quoi s’agit-il? Le jodo, également appele aussi le jo est un bâton de taille moyenne mesurant plus précisément un mètre 28 de long.

polices-japonaises.jpg

Ce bâton d’environ 2,5 centimètres de diamètres est généralement utilisé dans la pratique d’arts martiaux comme l’aïkido, le jo-jutsu et bien sûr le jodo. Il y a toutefois plusieurs sortes de batons comme le bo qui est un long bâton, et le hanbo qui est en fait un baton court. Le jodo se trouve entre les deux.

À quoi sert le jodo exactement?

Comme nous l’avons mentionné plus haut, le jodo est un baton de taille moyenne qui est utilisé dans le jojutsu comme arme dans le maniement, qui est en fait un art très complexe.

jodo.jpg

En effet, l’adversaire placé devant nous est quant à lui, armé d’un sabre. Le jodo peut également être utilisé dans l’aiki-jo mais également dans l’art du désarmement où par contre notre adversaire n’est pas armé et donc aura pour objectif de nous désarmer. Le katas est l’art martial où cette fois les deux parties sont armés du bâton en question.

Quels sont les avantages du jodo?

Muso Gonnosuke a conçu le jodo après avoir été vaincu par Miyamoto Musashi. Il voulait en effet posséder une arme assez longue pour avoir une longueur d’avance -dans tous les sens du terme- sur le sabre. Mais en même temps, il souhaitait une arme plus courte que la lance, donc plus facile à manier. Et c’est ainsi que ce bâton a été inventé et que jusqu’à maintenant il s’avère toujours être une arme assez efficace au point que les forces de police du Japon s’en servent encore.